Michèle Le Braz : Chevaux du bout du monde · Regard sur soies · La robe abandonnée · Les silences de la terre · Enfances · Le portrait-nu · A propos

Enfances

"Peut-on photographier les enfants ? Les siens, ceux des amis, ceux qui rient, qui s'amusent, ceux qui aiment les saisons, le jeu ou le silence ...?

Mais oui, il suffit pour cela de savoir le faire avec le ton juste : ce "ton juste", c'est de simplement photographier ce que l’on voit sans créer de fausses émotions, sans rajouter ce qui n’est pas, c’est de garder le contenu réel sans y adjoindre le moindre effet. C'est cela la photographie en général et rien n'est plus difficile, malgré les apparences, que de photographier les enfants sans tomber dans l’image facile ou le cliché. La vérité de ce qu'ils sont, de ce qu’ils vivent, impose en photographie la même stricte vérité. D'ailleurs, n’appelait-on pas le "bon" cinéma, le "cinéma vérité" ?

Michèle Le Braz réussit merveilleusement ses photos d'enfants : elles ont la même force que toutes ses photographies en général. Modeste, elle ne serait pas d'accord si je disais qu'elle est l’une des meilleures photographes en France car ses photos ont cette élégance magique d’être abordables, sans pour cela être faciles. Faussement simples. Quoi de plus fort que le langage direct ? Ces images-là, qu'elle nous montre de l'enfance, ont la même subtile et discrète douceur que l'ensemble de son œuvre, une œuvre que j'admire depuis des années. Il suffit de ... savoir regarder !

Bernard Plossu, juillet 2012